Ma maison d’édition : Adrénalivre !

ATTENTION : Cette maison d’édition ne publie que des livres qui feront grimper votre adrénaline ! Coeurs fragiles s’abstenir !

unnamed

Les fondateurs d’Adrénalivre :

Bertrand MESLIER

bertrand-meslier-fondateur-adrenalivre

Bertrand Meslier est le chef du projet. De formation managériale effectuée à SKEMA Business School, il est en charge de la stratégie d’AdrénaLivre et de son organisation quotidienne. Il dirige également la partie éditoriale, à savoir du recrutement de l’auteur à la rédaction et la validation de son oeuvre.

Paul CROMBÉ

paul-crombe-fondateur-adrenalivre

Paul Crombé est l’illustrateur d’AdrénaLivre. Avec les auteurs, il mettra les livres en forme et surtout en image. De leur couverture à leur ergonomie, il réalisera l’ensemble des visuels et illustrations constituant l’aspect final du livre. Il est également en charge de la direction artistique.

Le concept :

images

ADRÉNALIVRE : MAISON D’ÉDITION DE LIVRES NUMÉRIQUES ET EBOOKS INTERACTIFS

Vous aimez les livres dont vous êtes le héros ? Alors découvrez les livres numériques d’Adrénalivre ! Adrenalivre est une startup innovante basée à Tourcoing, qui édite des livres numériques permettant au lecteur d’intervenir dans le déroulement de l’histoire.  AdrénaLivre vous présente des livres numériques et eBooks immersifs à l’histoire ouverte et non linéaire. Vous êtes le maître de l’histoire, et vos choix influeront directement sur le scénario de votre livre et son épilogue, de quoi satisfaire les humeurs de chacun !

Prenons l’exemple d’une enquête policière (dont sont friands les Papas et les Mamans !), c’est à vous de choisir par où commencer à enquêter et quels sont les suspects à interroger. Vos choix ainsi que le temps que vous aurez mis à résoudre l’enquête en détermineront la fin . Par la multitude de scénarios possibles, vous pourrez échanger avec d’autres lecteurs pour connaitre les variantes de l’histoire, ou vous pourrez tout simplement relire le livre !

Un concept dans l’air du temps :

interactions-libres-1024x416

Le marché des biens culturels (Musique, Cinéma, Littérature…) se dématérialise de plus en plus, et les envies des consommateurs sont plus complexes : On veut de la diversité, du choix, et une offre personnalisée. C’est en réfléchissant à cette problématique que les créateur d’Adrénalivre ont décidé de créer des livres qui s’adaptent à leur tempérament, à leur décision et à leur libre arbitre. 

La start-up travaille avec plusieurs auteurs français pour éditer des livres accessibles à toute la famille : Romance Ados, Polars/Thrillers, Science-Fiction ou encore Fantastique ! Les livres numériques ou eBooks sont consultables sur smartphones et tablettes et ePub. Aujourd’hui, AdrénaLivre propose de créer une évolution dans le milieu de l’édition numérique afin de répondre à ces nouveaux enjeux, en proposant aux lecteurs de plonger dans une expérience de lecture libre et évolutive encore jamais obtenue, où chaque livre devient unique.

Devenez le héros du livre

Influencez par vos choix et vos décisions l’histoire de votre livre. Soyez le seul maître à bord et construisez votre histoire personnalisée. Avec nos livres, ce n’est pas une histoire que vous découvrirez mais plusieurs, en un seul livre. Plus de spoils possibles avec les livres interactifs d’AdrénaLivre tout simplement parce que chaque lecteur a sa propre histoire.

Lire n’aura jamais été aussi amusant

fr-adrenalivre-broceliandes1e0_7

À mi chemin entre le jeu vidéo et le livre, AdrénaLivre vous offre une nouvelle expérience de lecture. Peut-être étiez vous fans des Livres Dont Vous Êtes Le Héros (LDVELH), redécouvrez ce concept mais avec une avec une interaction encore plus poussée et des choix encore plus libres.

Plus besoin de choisir entre lire et jouer

images

Passez à la vitesse supérieure avec les ebooks interactifs d’AdrénaLivre et variez les plaisirs ! Dans les transports en commun, en file d’attente prenez votre téléphone et évadez-vous avec nos belles histoires. Aligner des bonbons, envoyer des oiseaux furieux au lance-pierre… c’est bien… mais s’évader dans une histoire tout en jouant, c’est mieux ! Croyez-nous, le temps passera plus vite et vous en sortirez enrichi !

Les ebook adrenalivres sont disponibles sur :

Et sur le site : http://site.adrenalivre.com/ 

Advertisements

Renoncer c’est mourir. Je suis morte une fois, ça n’arrivera plus !

ob_0ae947_large

Je vais et je viens… Et puis plus rien… Ma vie d’auteure freelance n’a sans doute pas changé, me diras-tu ! Toujours trop occupée à écrire, corriger, imaginer, recommencer, écrire, relire, courir d’éditeur en éditeur… Et se retrouver seule, face à son ordinateur, mon plus fidèle ami, mon seul ami même ! Et puis l’autopublication, celle qui demande des heures d’ingéniosité pour faire connaître mes projets. Les refus, les échecs, et le foutage de gueule d’Amazon qui prend les auteurs pour des cons avec leur programme unlimited qui nous rémunère encore moins qu’un chinois qui trime dans une usine de textile !

Bref ; il y a quelques mois, j’avais décidé de stopper cette automutilation mentale en décidant de mettre un terme tout çà ! Ce n’est pas en courant d’échec en échec que l’on remonte la pente glissante sur laquelle nous nous sommes lancés tête baissée ! Sûre de cette décision, je n’ai pas renoncé à écrire. J’ai renoncé à donner de mon temps et de ma patience à des éditeurs castrés, et à filer mes romans à des plateformes qui brassent des millions grâce aux auteurs autopubliés qui se font bouffer le peu qu’ils gagnent par ces mêmes plateformes incapables de protéger nos fichiers comme il se doit !

Cette décision de baisser les bras n’était sans doute pas la meilleure. Et c’est là que le destin intervient ! À peine j’avais lâché le morceau, que je reçois le journal auquel je ne suis pas abonnée (merci monsieur le facteur). Je tombe sur un article qui présente une nouvelle maison d’édition innovante qui cherche des auteurs. Têtu comme une bourrique, je refuse de leur écrire (Non mais oh, pour une fois que je dis non ! On ne va pas me faire faiblir si vite !!!) 5 minutes plus tard, le mail était envoyé ! J’avoue, je suis faible face à mon ambition d’y parvenir et de fermer le clapet de certains !

vivre-ses-reves-424x218

Alors échec ou pas ? Et là, le miracle s’est produit. Ce moment tant imaginé est enfin arrivé ! Tu sais, ce moment où l’auteur écoute son répondeur et où il entend la voix de Dieu. (Crois-moi, à force d’échec, celui qui veut enfin s’attarder sur tes projets devient une divinité à tes yeux !)  Quand tu entends les mots : génial, j’ai adoré, j’aimerais en discuter… tu touches plus terre ! Alors tu fais ce que tout le monde ferait : tu rappelles immédiatement ! (Bon avant tu fais une recherche Google pour voir s’il n’y a pas d’arnaques là dessous !) Ça sonne, bordel, cale ta voix et parle sans faire de bug (pfff laisse tomber, j’ai ramé sans qu’il y ait d’eau !)

Ce que tu entends est trop beau pour être vrai ! Première fois que tu te lances dans l’écriture d’une saga jeunesse, et bing on veut de ton roman ! Le rendez-vous est pris à la maison d’édition. Quelques jours plus tard, rendez-vous, tout se passe pour le mieux, même mieux que prévu ! Je ne vais pas publier un tome, mais la saga complète ! Une semaine plus tard, contrat signé, petit verre avec mes éditeurs (je suis repartie dans un état ^^), bref une chance incroyable d’être parvenu à atteindre mon objectif dans des conditions aussi parfaites !

Avec le recul, je prends peu à peu conscience de l’aventure dans laquelle je me suis lancé, mais surtout de la chance que j’ai. J’ai enfin trouvé un éditeur, j’ai signé un contrat (au top) et je bosse avec une équipe géniale qui travaille d’arrache-pied pour embellir cette saga littéraire ! Je me sens forcément privilégiée et me sens soulagée de ne plus faire partie de ces auteurs qui cherchent sans relâche à partager leur passion. J’étais sur le point de renoncer à ce rêve, alors qu’il se trouvait juste derrière une porte… Une dernière porte que je ne voulais pas ouvrir.

Le hasard y est sans doute pour beaucoup dans cette histoire. Sans ce journal que je ne reçois normalement pas, je ne serais pas tombé sur cet article. Je n’aurais pas envoyé le mail. Je n’aurais pas décroché ce contrat. Sans le hasard, j’aurais échoué tout simplement. Je disais toujours qu’il ne faut jamais abandonner, pourtant, je l’ai fait. Aujourd’hui, je suis contente de cette leçon de vie. J’ai failli passer à côté de cette réussite, car je ne supportais plus les multiples échecs (personnels ou professionnels), j’ai eu tort. Il ne faut rien lâcher, il faut se battre jusqu’au bout. Il faut croire en ses ambitions et parfois laisser le hasard vous ramener sur le droit chemin…

Prochain post : présentation de ma maison d’édition.

La colère n’est parfois qu’un reflet de la peine. Il n’y a que les mots d’une chanson qui comptent réellement, et l’envie qui s’y dissimule…

chawfvbw0aekhov

Sometimes I shouts, sometimes I burst

But my love, I give you a truce

As long as my body wants yours

We shall survive the next days

And when your fingers slide on my neck

I wanna do bad things with you

Before the day gets up

Make of me your pupil

Before the night goes away

Come to play the villains

Your lips of my stomach my cheek

I wanna do bad things with you

Come to dance on my body

Adjust, please, all the agreements

I know the air of your song

Trust the diapason

Under my mouth, I feel your pulse

I wanna do bad things with you

There is only that which gives me life

When under your body mine shivered

Why to cry to love so much?

Fear of the life, the evil spell

Before being old and mad

I wanna do bad things with you

Oh baby, sheets are cold

Thus come to warm them

Oh my love, forgets my words

And my heart which rings false

Burn my doubts, burn everything

I wanna do bad things with you

Be soft, be a hooligan

I wanna do bad things with you

Belong to me up to the end

I wanna do bad things with you

Written by Éva Dupea.

La colère n’est parfois qu’un reflet de la peine. Il n’y a que les mots d’une chanson qui comptent réellement, et l’envie qui s’y dissimule…

chawfvbw0aekhov

Parfois je cris, parfois j’en crève

Mais mon amour, je t’offre une trêve

Tant que mon corps réclame le tien

Nous survivrons aux lendemains

Et quand tes doigts glissent sur mon cou

I wanna do bad things with you

Avant que le jour se lève

Fais de moi ton élève

Avant que la nuit s’en aille

Viens donc jouer les canailles

Tes lèvres de mon ventre à ma joue

I wanna do bad things with you

Viens danser sur mon corps

Règle bien tous les accords

Je connais l’air de ta chanson

Fies-toi au diapason

Sous ma bouche, je sens ton pouls

I wanna do bad things with you

Il n’y a que ça qui me donne vie

Quand sous ton corps le mien frémi

Pourquoi pleurer d’aimer si fort

Peur de la vie, du mauvais sort

Avant que nous soyons vieux et fous

I wanna do bad things with you

Oh bébé, les draps sont froids

Viens donc réchauffer tout çà

Oh mon cœur, oublie mes mots

Et mon cœur qui sonne faux

Brûle mes doutes, brûle tout

I wanna do bad things with you

Sois tendre, sois voyou

I wanna do bad things with you

Ne sois qu’à moi jusqu’au bout

I wanna do bad things with you

Éva Dupea.

A celui que j’aime…

 

De retour pour quelques news !

Je suis vraiment désolé d’avoir délaissé ce blog. J’y poste très peu d’articles et ne donne presque pas de nouvelles. Je m’en excuse. Ce n’est guère par manque d’envie, mais plutôt par manque de temps. Rien de bien nouveau dans ma vie, mais pourtant tout se bouscule dans ma tête. Mes projets sont au point mort, mise à part l’écriture de mes romans… J’ai des tas d’idées, mais j’hésite encore à me lancer… Pas évident d’être une artiste dans l’âme. Mais pour le moment, je ne suis pas encore la nouvelle JK Rollings, je me dois donc d’assurer mon avenir. ( Si c’est encore possible de nos jours…) Bref pour faire court, je vais sans doute créer ma propre entreprise, celle-ci serait bien entendu lié au monde du livre et de l’écriture, mais je n’en dis pas plus pour le moment…

Venons-en au plus important : mes romans ! Je viens de publier le 4ème tome de LOVE ANGELS, il y a quelques semaines. Tout comme les trois précédents volets, ce roman a été accueilli très positivement ! Et je ne saurais remercier mes lecteurs et lectrices qui viennent me dire à quel point ils aiment cette SAGA ! LOVE ANGELS est et restera mon “bébé”. Cette histoire,ces personnages, la morale de cette SAGA, tout m’emporte. Le succès obtenu n’est guère très significatif aux yeux des critiques littéraire, mais pour ma part, cela a toute son importance ! Je n’ai pas besoin d’être connue pour que mon roman soit apprécié et lu par plus de 1000 personnes. Pour certains ce n’est rien de concluant, peu importe. Je suis satisfaite de ma petite réussite !

Pourtant, je dois avouer que ces derniers temps, j’ai ressenti le besoin de m’évader ailleurs. Je ne délaisse pas LOVE ANGELS, j’ai juste besoin d’écrire autre chose. J’écris selon mon état d’esprit, et ces dernières semaines il n’est pas des plus joyeux. J’ai alors décidé d’écrire un roman que j’avais commencé il y a quelques mois et que j’avais laissé de côté. Ce roman traite du harcèlement dont sont victimes certains adolescents dans leur établissement scolaire. Comme toujours, il s’agira d’un roman fantastique. Mais cette fois, malgré le sujet quelque peu délicat, je veux jouer la carte de l’humour. Sans doute, ai-je besoin d’exorciser ma propre adolescence. Cette horrible période, où les autres étaient mon enfer. J’ai envie de passer un message à travers ce roman.

J’ai longtemps souffert de ce que l’on m’a infligé lorsque j’étais plus jeune. Mais aujourd’hui, avec du recul, et aussi grâce aux réseaux sociaux, j’ai compris qu’ils se sont tous mis le doigts dans l’oeil. A l’heure actuelle, je suis une autre personne. J’ai grandi, muri, je suis devenu le contraire de ce qu’ils ont tous imaginé. Et maintenant, quand je les vois, c’est à mon tour de sourire. Il n’y a peut-être pas de réunion des anciens élèves, mais il y a Facebook, et là je dis : Merci Facebook ! Merci de me montrer ce que sont devenus les canons du collège et les mecs qui m’insultaient… Quelle satisfaction de voir que finalement, je suis l’une des rares à avoir encore toutes ses dents et tous ses cheveux ! Juste pour dire : Peu importe qui vous soyez au collège ou au lycée. Que vous soyez populaire ou borderline, lorsque tout sera terminé, le temps passera, et il ne restera rien de ces maudites années.

Bref, j’avoue cet article et flou et étrange, je pense que je m’égare un peu, mais bon. Il y a des moments où les blessures du passé ne doivent plus nous atteindre. Je n’ai pas l’envie d’écrire mon histoire, ce n’est pas la mienne que j’écris dans ce roman. C’est l’histoire de toutes ces filles, celles que l’on évite, celles dont on se moque, celles que l’on frappe, celles que l’on oublie car elle n’est pas jolie. Mais aussi tous ceux qui sont hors des conventions, ceux qui ne rentrent pas dans le moule de l’ado populaire qui règne en maitre ! Rebellez-vous ! Même si tout le monde vous dit que vous êtes moche, gros, maigre, mal habillé… Pour moi, les années ont passés. Je rêverais de retourner à cette époque, et de tous leur clouer le bec comme je le fais maintenant avec ceux qui osent se frotter à moi ! Cela ne dure pas. Et parfois, le temps puni ceux qui se croyaient au dessus de vous…

En conclusion : “Amy, 16ans, grosse et raide dingue de lui !” réserve de belles surprises. Humour et fantastique feront la leçon à cette violence morale que l’on minimise encore trop souvent. Ensuite, c’est promis je vous concocterez un 5ème et dernier volet de LOVE ANGELS dont vous vous souviendrez encore longtemps !

Love Angels tome 3 @evadupea

Sandy Co World

image

L’histoire :

Lux n’est plus, depuis la mort de Cyrios et la fuite d’Adrian,  celle-ci se fait appeler Eden. Notre héroïne à bien changé, elle a intégré la célèbre université américaine Yale, étudiante le jour et tueuse d’anges déchues la nuit, sa haine est tel quel en vient à bousculer l’ordre des choses en sauvant la vie d’enfants mourants. Et comme à son habitude, celle-ci met le nez dans une sacré affaire quand elle décide d’enquêter sur la société secrète Skull ans bones. Mettant à nouveau sa vie en danger, Adrian est contraint de réapparaître afin de la protéger.

Mon avis:

Si l’on s’en tenait à mon bref résumé du début de l’histoire, cette dernière serait assez captivante, mais c’est sans compter l’imagination débordante de notre auteure préférée. En effet, alors que la situation se complique de plus en plus pour nos protagonistes, l’action et les multiples rebondissements vont crescendo…

View original post 93 more words

Love & Angels @EvaDupea Bien plus qu’un livre à découvrir…

Sandy Co World

love angels

L’histoire:

Lux, jeune fille de dix sept ans, est en plein deuil, elle vient de perdre la seule famille qu’elle avait, sa grand mère qui l’a élevé. Anéantie par la perte de celle-ci , Lux s’interroge sur l’identité de son père qu’elle n’a jamais connu. Malgré le soutien de sa meilleur amie, Lux va perdre pied et tombé follement amoureuse de Cyrios, un inconnu qui cache bien des secrets. Ensuite, celle-ci va faire la rencontre de son frère, Adrian et sa vie va progressivement prendre une tournure des plus inattendu avec la rencontre des ces étranges frères, qui vont l’aider à surmonter son chagrin.

Mon avis:

Habituée à ce style littéraire, j’ai été très agréablement surprise par Eva Dupea. Sa manière de narrer l’histoire, de décrire, nous plonge directement dans son univers. C’est avec aisance, qu’elle nous emmène en voyage dans ce monde tout droit sorti de son esprit. Mêlant…

View original post 560 more words

Bilan de l’année pour une graine d’écrivaine !

J’ai attendu le 1er Janvier 2013 pour publier mon premier roman sur Amazon. J’étais persuadée que cette nouvelle année marquerait le début de quelque chose pour moi. Pleine d’espoir, j’ai mis en ligne mon premier roman. Puis encore un autre. Au début, je n’avais que quelques lecteurs, que je pouvais compter sur les doigts d’une seule main. 11 mois plus tard, plus de 1000 personnes ont lu un de mes romans. Récapitulatif de cette année 2013, haute en couleurs et en surprises !

Janvier 2013 : Publication de “7Minutes entre 2Mondes”. Image

Je reconnais que ce premier roman était mal écrit et que j’aurais dû prendre mon temps avant de le proposer au public. Pourtant, malgré ses défauts, celui-ci a reçu un accueil on ne peut plus positif. Je prends alors les commentaires négatifs comme un outil d’amélioration. Je le relis, le recorrige, le relis encore et encore. Bref, je fais de mon mieux pour rattraper mes erreurs, et j’y arrive quelque peu. Les lectrices romantiques ou les lecteurs avides de l’au-delà se sont régalés. Ce qui n’a pas été le cas de tout le monde, et fort heureusement ! La critique la plus marquante : « Marc Levy sort de ce corps ! Ce roman a été écrit pour de vieilles filles en manque de sensations ! » Ce commentaire ne me blesse pas du tout. Bien au contraire. Je suis fière d’avoir pensé à ces vieilles filles que tout le monde oublie. Ce roman est plein d’imperfection, mais je l’aime tout de même. C’est le premier roman que j’ai écrit. Il est mon point de départ. Et que celui qui n’a jamais dû apprendre avant de se perfectionner me jette la première pierre ! Petite satisfaction donc pour mon premier roman « 7 Minutes entre 2 Mondes ».

Février 2013 : Publication de LOVE ANGELS Tome 1 “L’ombre et la lumière”.

Image

Si « 7 Minutes entre 2 Mondes » fut le premier roman que j’ai terminé, il ne fut pas le premier que j’ai commencé à écrire. LOVE ANGELS est pour moi le roman qui me tient le plus à cœur. J’ai commencé à écrire le premier tome un an avant d’écrire 7 Minutes entre 2 Mondes. La trame de l’histoire ne me plaisant pas vraiment, je l’ai laissé de côté. Je voulais que ce roman soit comme je l’imaginais. Qu’il me fasse rêver, mais surtout qu’il apporte à mes lecteurs un message d’espoir. Et même si j’y décris notre monde comme une terre qui se meurt, si j’y dévoile certaines vérités sur ce que nous risquons de perdre, j’essaye avant tout de montrer une voie. Ce roman a été écrit pour tout le monde. Je ne poserais pas de limite d’âge. Il n’y a pas d’âge pour croire en un monde meilleur. Comme je l’espérais, le premier tome de LOVE ANGELS a fait et fait encore fureur ! Depuis sa publication, il n’a jamais quitté le Top100 Jeunesse roman d’amour fantastique. Il a même atteint la 1re place à plusieurs reprises, et est d’ailleurs classé 3e à ce jour ! Cette saga est ma plus grande satisfaction à ce jour. Plus que deux tomes à écrire. Je sens déjà la nostalgie m’envahir, bientôt tout sera terminé…

Mars 2013 : Publication de LOVE ANGELS Tome 2 “Le lever du voile”.

Image

Après le succès du premier tome, j’ai très vite publié le second tome qui était déjà écrit. Il n’y avait plus qu’à le mettre en ligne, et voir si les lecteurs se jetteraient sur ce second volet. Encore une fois, je fus surprise de découvrir que cette suite était vraiment très attendue. Je découvre même des sujets de forum à son sujet où j’y trouve de magnifiques éloges ! C’est maintenant une certitude pour moi : ce projet a un avenir. Une lumière apparait enfin au bout de mon tunnel. Pleinement satisfaite, je décide de prendre mon temps pour écrire le 3e tome. Ce dernier doit être à la hauteur des deux autres. L’intrigue se doit de rester logique et imprévisible. Grande satisfaction !

Mai 2013 : Publication de Vengeance entre 2 Mondes.

41PQyBY1XUL._AA278_PIkin4,BottomRight,-44,22_AA300_SH20_OU08_

Seconde et dernière partie de 7 Minutes entre 2 Mondes, j’ai longtemps hésité à l’écrire. Mais lorsque l’on écrit des romans, parfois, on s’attache tant aux personnages, qu’il nous est difficile de ne plus les retrouver. J’ai donc écrit cette fin que bon nombre de lecteurs me réclamaient. Partagée entre les bonnes et les mauvaises critiques du premier tome, je ne savais plus ce que je devais en penser. Mais très vite, j’ai compris que je devais écrire pour ceux qui aimaient mes romans, et non pas arrêter d’écrire pour ceux qui n’aimaient pas mes écrits. Et je dois bien avouer que j’aurais eu tort de ne pas poursuivre cette histoire. Beaucoup ont apprécié cette fin. Et c’est à eux que je dédis ce roman !

Août 2013 : Publication de “FOLIES”

Image

FOLIES est une nouvelle d’une trentaine de pages sur le thème des vampires. Après Twilight, Vampire Diaries, True Blood et bien d’autres encore. Je n’avais pas réellement envie de me frotter à ce sujet. Mais étant d’une nature curieuse et aimant slalomer d’un univers à l’autre, je me suis décidée à écrire une sombre nouvelle sans happy end ! Lassée de voir ces couples immortels baigner dans le bonheur alors que le monde s’écroule autour d’eux. Je voulais trancher sur la candeur de certaines histoires vampiriques. Sans vraiment dépoussiérer le mythe, j’ai imaginé un amour mortel. À l’heure actuelle, peu de lecteurs (mis à part ceux qui me suivent vraiment) ont découvert cette nouvelle. Je ne perds pas espoir, car les résultats restent très honorables et tous les commentaires encensent FOLIES !

Septembre 2013 : Grande surprise et belle proposition !

Image

J’ai eu l’immense honneur de recevoir un appel téléphonique de Lionel Cecilio, Présentateur de voyage au bout de la nuit sur Direct8. Il m’a alors proposé de lire un de mes textes dans l’une de ses émissions. J’ai bien entendu accepté cette proposition en or. J’ai alors écrit un texte en rime intitulé « Voyage au bout de la nuit » qui sera lu dans les prochaines semaines ! C’est sans aucun doute l’une de mes plus grandes surprises de cette année 2013. Je remercie d’ailleurs Lionel Cecilio de m’avoir offert cette chance. J’ai adoré cette personnalité humble et proche de son public. Merci à lui !

Décembre 2013 : Publication de LOVE ANGELS Tome 3 “POSESSION”

415BwaW7ZUL._AA278_PIkin4,BottomRight,-53,22_AA300_SH20_OU08_

Je ne pouvais conclure cette année sans offrir le troisième tome tant attendu de LOVE ANGELS : « POSSESSION » ! J’ai été gentiment harcelée pour que ce troisième volet soit publié au plus vite. Mais lorsque l’on atteint un petit succès comme les deux premiers tomes de LOVE ANGELS, on se doit de continuer sur cette lancée, et même de faire mieux encore ! 7 mois d’écriture et d’inspiration, pendant lesquels les heures de sommeil se faisaient rares. Mais le jeu en valait la chandelle. Dès le premier jour, POSSESSION se classe 1er du top100 nouveautés Jeunesse Roman d’amour fantastique ! C’est pour moi incroyable. C’est une petite victoire pour certains, mais un grand pas pour moi ! Mes émotions parlent aux gens ! Quoi de plus beau ? Ce 3e tome est une fois encore la preuve que LOVE ANGELS trouve de nouveaux adeptes de jour en jour. Grâce au succès de ce 3e volet, le premier tome est de nouveau sous les feux de la rampe ! Ma plus belle réussite est bel et bien cette saga !

Et voilà ! L’année se termine. Et quelle année ! Comment j’entrevois 2014 ? Je n’en ai aucune idée ! Mais une chose est sûre : je suis plus sûre de moi que je ne l’étais il y a un an. Auparavant, je ne croyais que très peu en mes chances de réussite. Mais les réussites, les rencontres, les propositions que cette année m’a apportées me poussent à croire que je ne me suis pas trompé de route. J’ai eu raison de croire en moi et en mes rêves. Je remercie mes lecteurs d’avoir également été présents, de m’avoir apporté un soutien, des encouragements. Je leur ai offert un peu d’évasion avec mes romans, et en contrepartie j’ai reçu une tonne d’amour. Ces derniers mots résument à la fois mon année 2013 et mes romans : l’amour est et restera l’emblème de mes écrits !

Bonne fin d’année 2013 à tous. Croyez en vos rêves, ne laissez personne vous dire que vous n’y arriverez pas. Tout est possible, lorsque l’on y croit !

Offrez un ebook ! http://www.amazon.fr/Eva-Dupea/e/B00AW4FXQ0/ref=ntt_athr_dp_pel_1

LOVE ANGELS Tome 3 “POSSESSION” disponible sur Amazon !

Image

1er janvier 2013. Nouvelle année. Nouveau journal.

C’est étrange d’écrire de nouveau. Je pensais que je n’y arriverais plus, que j’avais perdu ce besoin de soulager mon esprit. Mais les mois passent, les événements défilent, et j’ai la sensation d’oublier trop vite. Je suis consciente qu’il est important de se souvenir de chaque épreuve qui me construit. De chaque victoire. De chaque défaite. Je ne peux continuer mon périple sans revenir aux sources, sans noircir ce journal avec l’encre de ma tristesse. Je pensais qu’il s’agissait d’une faiblesse, au contraire c’est toute ma force.

Il ne reste rien de cette fille faible et inutile que j’étais il y a quelques mois. Je l’ai tué à petit feu, la forçant à s’effacer, à me laisser reprendre les rênes de mon existence. Avant j’aurais tout fait pour recevoir un peu d’amour et pour garder ceux que j’aimais. À présent, je m’efforce de ne plus m’attacher à personne, de ne plus montrer ce que j’ai au fond de moi. En affichant mes faiblesses, j’ai causé la mort et la disparition de personnes chères à mon cœur.

Je préférerais être damnée que de montrer ce que je ressens. Mes sentiments ont tué Cyrios. Jamais je ne laisserais une telle chose se reproduire. Je n’aimerais plus personne, je ne peux plus donner, j’ai beaucoup trop perdu. Chaque seconde passée sans Adrian est une torture, comme si j’avais besoin de lui pour respirer. Mais il n’est plus là. Notre séparation me semble remplie de mystère, et je me demande parfois s’il m’a vraiment aimée. La vérité m’importe peu, car sa trahison est impardonnable.

Je n’ai pas d’amis, aucun lien qui me relit à qui que ce soit. Je suis seule et je désire le rester. J’ai hâte de pouvoir écrire tout ce que j’ai appris ces derniers mois, de me poser quelques instants et d’étaler toute cette noirceur. Mes voyages m’ont appris certains faits désappointants, pourtant je suis toujours au point mort. Certains secrets sont difficilement avouables, si bien que chacun s’évertue à garder le silence. J’y ai pourtant mis tout mon cœur, mais aucun n’a osé trahir sa promesse.

J’ai souvent l’impression que je suis la seule à ignorer un détail des plus importants. Tôt ou tard, je découvrirais ce que l’on me cache, je ne perds pas espoir. Cette quête irrationnelle me pousse vers le précipice, j’en suis totalement consciente, mais je me dois d’obtenir des réponses. Sans elles, je ne pourrais survivre. J’ai besoin de savoir qui je suis, de comprendre ce qu’il s’est réellement produit la nuit de ma naissance. J’ai au fond de mon être, un mal qui dévaste mon âme et qui me pousse vers l’obscurité.

J’oscille entre l’ombre et la lumière. Il parait que chaque être humain a un ange gardien qui veille sur lui. On ne sait pas quelle forme il prendra, un vieil homme, une petite fille, un animal. On ne le voit pas quand il s’approche de nous. On ne l’entend pas quand il nous chuchote à l’oreille. Il nous guide sur le droit chemin, nous envoie des signes. Il nous aide à survivre à cette vie douloureuse et semée d’embûches. Chaque humain à un ange gardien qui le guide, moi je n’ai personne. Car il n’y a pas d’anges pour les anges…

LOVE ANGELS Tome 3 “POSSESSION” en vente ici : http://www.amazon.fr/LOVE-ANGELS-POSSESSION-EVA-DUPEA-ebook/dp/B00H279R62/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1386034106&sr=1-1

En exclu : La couverture et le prologue de LOVE ANGELS Tome 3 “POSSESSION” !

Image

ATTENTION : A ne pas lire si vous n’avez pas lu le tome 2 !!!

1er janvier 2013. Nouvelle année. Nouveau journal.

C’est étrange d’écrire de nouveau. Je pensais que je n’y arriverais plus, que j’avais perdu ce besoin de soulager mon esprit. Mais les mois passent, les événements défilent, et j’ai la sensation d’oublier trop vite. Je suis consciente qu’il est important de se souvenir de chaque épreuve qui me construit. De chaque victoire. De chaque défaite. Je ne peux continuer mon périple sans revenir aux sources, sans noircir ce journal avec l’encre de ma tristesse. Je pensais qu’il s’agissait d’une faiblesse, au contraire c’est toute ma force.

Il ne reste rien de cette fille faible et inutile que j’étais il y a quelques mois. Je l’ai tué à petit feu, la forçant à s’effacer, à me laisser reprendre les rênes de mon existence. Avant j’aurais tout fait pour recevoir un peu d’amour et pour garder ceux que j’aimais. À présent, je m’efforce de ne plus m’attacher à personne, de ne plus montrer ce que j’ai au fond de moi. En affichant mes faiblesses, j’ai causé la mort et la disparition de personnes chères à mon cœur.

Je préférerais être damnée que de montrer ce que je ressens. Mes sentiments ont tué Cyrios. Jamais je ne laisserais une telle chose se reproduire. Je n’aimerais plus personne, je ne peux plus donner, j’ai beaucoup trop perdu. Chaque seconde passée sans Adrian est une torture, comme si j’avais besoin de lui pour respirer. Mais il n’est plus là. Notre séparation me semble remplie de mystère, et je me demande parfois s’il m’a vraiment aimée. La vérité m’importe peu, car sa trahison est impardonnable.

Je n’ai pas d’amis, aucun lien qui me relit à qui que ce soit. Je suis seule et je désire le rester. J’ai hâte de pouvoir écrire tout ce que j’ai appris ces derniers mois, de me poser quelques instants et d’étaler toute cette noirceur. Mes voyages m’ont appris certains faits désappointants, pourtant je suis toujours au point mort. Certains secrets sont difficilement avouables, si bien que chacun s’évertue à garder le silence. J’y ai pourtant mis tout mon cœur, mais aucun n’a osé trahir sa promesse.

J’ai souvent l’impression que je suis la seule à ignorer un détail des plus importants. Tôt ou tard, je découvrirais ce que l’on me cache, je ne perds pas espoir. Cette quête irrationnelle me pousse vers le précipice, j’en suis totalement consciente, mais je me dois d’obtenir des réponses. Sans elles, je ne pourrais survivre. J’ai besoin de savoir qui je suis, de comprendre ce qu’il s’est réellement produit la nuit de ma naissance. J’ai au fond de mon être, un mal qui dévaste mon âme et qui me pousse vers l’obscurité.

J’oscille entre l’ombre et la lumière. Il parait que chaque être humain a un ange gardien qui veille sur lui. On ne sait pas quelle forme il prendra, un vieil homme, une petite fille, un animal. On ne le voit pas quand il s’approche de nous. On ne l’entend pas quand il nous chuchote à l’oreille. Il nous guide sur le droit chemin, nous envoie des signes. Il nous aide à survivre à cette vie douloureuse et semée d’embûches. Chaque humain à un ange gardien qui le guide, moi je n’ai personne. Car il n’y a pas d’anges pour les anges…