De retour pour quelques news !

Je suis vraiment désolé d’avoir délaissé ce blog. J’y poste très peu d’articles et ne donne presque pas de nouvelles. Je m’en excuse. Ce n’est guère par manque d’envie, mais plutôt par manque de temps. Rien de bien nouveau dans ma vie, mais pourtant tout se bouscule dans ma tête. Mes projets sont au point mort, mise à part l’écriture de mes romans… J’ai des tas d’idées, mais j’hésite encore à me lancer… Pas évident d’être une artiste dans l’âme. Mais pour le moment, je ne suis pas encore la nouvelle JK Rollings, je me dois donc d’assurer mon avenir. ( Si c’est encore possible de nos jours…) Bref pour faire court, je vais sans doute créer ma propre entreprise, celle-ci serait bien entendu lié au monde du livre et de l’écriture, mais je n’en dis pas plus pour le moment…

Venons-en au plus important : mes romans ! Je viens de publier le 4ème tome de LOVE ANGELS, il y a quelques semaines. Tout comme les trois précédents volets, ce roman a été accueilli très positivement ! Et je ne saurais remercier mes lecteurs et lectrices qui viennent me dire à quel point ils aiment cette SAGA ! LOVE ANGELS est et restera mon “bébé”. Cette histoire,ces personnages, la morale de cette SAGA, tout m’emporte. Le succès obtenu n’est guère très significatif aux yeux des critiques littéraire, mais pour ma part, cela a toute son importance ! Je n’ai pas besoin d’être connue pour que mon roman soit apprécié et lu par plus de 1000 personnes. Pour certains ce n’est rien de concluant, peu importe. Je suis satisfaite de ma petite réussite !

Pourtant, je dois avouer que ces derniers temps, j’ai ressenti le besoin de m’évader ailleurs. Je ne délaisse pas LOVE ANGELS, j’ai juste besoin d’écrire autre chose. J’écris selon mon état d’esprit, et ces dernières semaines il n’est pas des plus joyeux. J’ai alors décidé d’écrire un roman que j’avais commencé il y a quelques mois et que j’avais laissé de côté. Ce roman traite du harcèlement dont sont victimes certains adolescents dans leur établissement scolaire. Comme toujours, il s’agira d’un roman fantastique. Mais cette fois, malgré le sujet quelque peu délicat, je veux jouer la carte de l’humour. Sans doute, ai-je besoin d’exorciser ma propre adolescence. Cette horrible période, où les autres étaient mon enfer. J’ai envie de passer un message à travers ce roman.

J’ai longtemps souffert de ce que l’on m’a infligé lorsque j’étais plus jeune. Mais aujourd’hui, avec du recul, et aussi grâce aux réseaux sociaux, j’ai compris qu’ils se sont tous mis le doigts dans l’oeil. A l’heure actuelle, je suis une autre personne. J’ai grandi, muri, je suis devenu le contraire de ce qu’ils ont tous imaginé. Et maintenant, quand je les vois, c’est à mon tour de sourire. Il n’y a peut-être pas de réunion des anciens élèves, mais il y a Facebook, et là je dis : Merci Facebook ! Merci de me montrer ce que sont devenus les canons du collège et les mecs qui m’insultaient… Quelle satisfaction de voir que finalement, je suis l’une des rares à avoir encore toutes ses dents et tous ses cheveux ! Juste pour dire : Peu importe qui vous soyez au collège ou au lycée. Que vous soyez populaire ou borderline, lorsque tout sera terminé, le temps passera, et il ne restera rien de ces maudites années.

Bref, j’avoue cet article et flou et étrange, je pense que je m’égare un peu, mais bon. Il y a des moments où les blessures du passé ne doivent plus nous atteindre. Je n’ai pas l’envie d’écrire mon histoire, ce n’est pas la mienne que j’écris dans ce roman. C’est l’histoire de toutes ces filles, celles que l’on évite, celles dont on se moque, celles que l’on frappe, celles que l’on oublie car elle n’est pas jolie. Mais aussi tous ceux qui sont hors des conventions, ceux qui ne rentrent pas dans le moule de l’ado populaire qui règne en maitre ! Rebellez-vous ! Même si tout le monde vous dit que vous êtes moche, gros, maigre, mal habillé… Pour moi, les années ont passés. Je rêverais de retourner à cette époque, et de tous leur clouer le bec comme je le fais maintenant avec ceux qui osent se frotter à moi ! Cela ne dure pas. Et parfois, le temps puni ceux qui se croyaient au dessus de vous…

En conclusion : “Amy, 16ans, grosse et raide dingue de lui !” réserve de belles surprises. Humour et fantastique feront la leçon à cette violence morale que l’on minimise encore trop souvent. Ensuite, c’est promis je vous concocterez un 5ème et dernier volet de LOVE ANGELS dont vous vous souviendrez encore longtemps !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s